Top

Grav’Or à la découverte de La Galerie Dior

Quelque temps après l’ouverture de La Galerie Dior, Grav’Or a pénétré dans ce monde où le temps n’est plus compté et dans lequel chaque pièce nous plonge dans un nouvel univers. Pour vous, Grav’Or est parti à la découverte du temple de la mode créé en hommage au Couturier Christian Dior. La Galerie Dior est devenue la plus belle exposition permanente de mode à Paris.

L’escalier de la Galerie Dior

Lorsque vous commencez votre aventure dans La Galerie Dior, la première chose qui attire votre œil est l’escalier spectaculaire qui mène à la première salle d’exposition. Les visiteurs sont face à un magnifique escalier blanc, avec ses marches éclairées et sa rambarde en verre.

En accédant aux premières marches, nous nous trouvons entourés de plus de 1500 objets miniatures, recréés à partir des créations du Couturier. Ces objets ont été conçus grâce à une imprimante 3D et sont positionnés de manière à créer un camaïeux de couleurs unique en son genre.

Puis, en montant l’escalier, Grav’Or a commencé la découverte de La Galerie entièrement plongée dans cet arc-en-ciel d’accessoires et de pièces iconiques recréés au format miniature. Tout a été pensé afin d’éblouir les visiteurs dès leur entrée dans ce lieu magique aux aspirations luxueuses.

13 salles immersives

La Galerie Dior plonge les passionnés dans un monde hors du temps, où les créations du Couturier se confondent à travers une mise en scène unique et révolutionnaire. À travers 13 salles d’exposition, ce sont 13 nouveaux chapitres qui s’ouvrent et se ferment à chaque passage dans une pièce. Ainsi, les spectateurs parcourent le grand livre du mythe Dior, riche en inspirations, en féminité, en amour et en rencontres.

La mise en scène de La Galerie a été réalisée par Nathalie Crinière, qui avait précédemment créé la scénographie de l’exposition “Christian Dior, couturier du rêve”, en 2017, au Musée des Arts Décoratifs de Paris.

Chaque salle nous entraîne dans un nouvel univers, tous plus somptueux les uns que les autres. Entre les tailleurs sur-mesure, les robes de gala spectaculaires, les magazines de mode et l’histoire fabuleuse du Couturier, l’exposition n’a de cesse de nous émerveiller. 

De nombreuses pièces ont été sorties des archives de la Maison pour être exposées à La Galerie. Le grand public peut alors partir à la rencontre de l’univers de ceux qui ont succédé à Christian Dior. D’Yves Saint Laurent à Marc Bohan en passant par Gianfranco Ferré, John Galliano, Raf Simons et Maria Grazia Chiuri, la Maison de Couture a su évoluer tout en gardant l’identité de son créateur

La minutie des couturières  

Grav’Or a tout particulièrement adoré l’atelier, une salle entièrement vêtue de blanc où les plus belle créations confectionnées de cette couleur ont été exposées dans de larges vitrines en verre.

En hommage aux anciens ateliers, nous avons pu admirer lors d’un instant le travail de deux couturières passionnées par leur métier et fières de nous expliquer leur savoir-faire. Mettre en lumière le travail minutieux qu’elles exécutent au bouton près est une belle reconnaissance de la réussite de la Maison. Sans elles, rien de tout ce succès n’aurait pu voir le jour.

Alors, avec patience et clarté, ces deux femmes nous ont soigneusement expliqué les détails de la robe qu’elles étaient en train de confectionner. Heure après heure, fil par fil, la robe peut enfin être portée par la cliente qui en a fait la commande.

Cette grande salle blanche s’est soudainement réchauffée pour laisser place à la curiosité des visiteurs. Nous avons également pu admirer des robes et des vestes entièrement blanches, sans pour autant qu’aucune d’elles ne se ressemble.

La minutie de ces femmes et l’inspiration de Christian Dior ont permis de réaliser une collection de pièces blanches, inspirant la pureté et la volonté de sublimer les femmes.

Les parfums signés Christian Dior

Christian Dior était passionné de couture, mais son vrai amour était destiné aux femmes. Il disait que « le parfum d’une femme en dit plus sur elle que son écriture ». Il s’est donc inspiré des femmes de son entourage et du monde pour élaborer des parfums à la fois doux et puissants, portés sur les peaux féminines du monde entier. Mais ce ne sont pas seulement des fragrances qui se mélangent aux parfums de la vie, ces effluves envoûtants sont en réalité une invitation à se sentir belle et féminine dans toutes les étapes de la vie.

La dernière salle de l’exposition de La Galerie est entièrement consacrée au célèbre parfum J’adore. Cette ode à la beauté et à l’audace des femmes inscrit le parfum comme une création à part entière de l’univers Dior. Nous pouvons ainsi contempler les ébauches des flacons qui ont mené à sa forme finale. Sur les murs défile la publicité réalisée en 2018 pour le parfum J’adore où l‘égérie Dior, la sublime Charlize Theron, est enveloppée d’une robe vaporeuse dorée. Comme la mannequin qui se dévoile hors de l’eau, le parfum émane de sa beauté et de sa féminité.

Christian Dior marque ainsi toute une génération par son engagement pour la place des femmes et par sa volonté de dévoiler tous leurs arômes. Les parfums Dior sont devenus des pièces signatures incontournables portées par les femmes au quotidien.

Alors, si vous êtes de passage dans la capitale parisienne, venez admirer les plus belles créations de haute-couture françaises créées par amour de la couture et des femmes ! 

Postez un commentaire